Actualité

Le vice-président d'AREVA invité au module interculturel de SJTU-ParisTech

Dans l'après-midi du 29 mars 2017, SJTU-ParisTech a invité le vice-président du groupe d'énergie nucléaire français AREVA, Zhang Weidong, à participer au module interculturel. M. Zhang a fait une présentation pour les étudiants de deuxième et troisième année sur le thème « AREVA, énergie nucléaire commerciale». Joaquim Nassar, directeur français de SJTU-ParisTech, y a également assisté.

 

 

M. Zhang a commencé par introduire le groupe AREVA et ses activités. AREVA occupe une position de numéro un mondial dans le domaine de l’énergie nucléaire commerciale et se place troisième dans la transmission et la distribution de l’énergie électrique (T&D).

En tant que leader mondial de l'industrie énergétique nucléaire, Areva propose à ses clients des solutions fiables en T&D tout en limitant la production de dioxyde de carbone. Ses principales activités comprennent l'extraction, la purification et la vente de combustibles nucléaires, la construction de réacteurs nucléaires, le recyclage des déchets nucléaires (AREVA possède une technologie de pointe pour le recyclage des déchets nucléaires). Depuis sa réorganisation en 2014, AREVA s’attache plus particulièrement à l'extraction et à la production de combustibles nucléaires.

 

Mr Zhang a ensuite parlé de l'histoire de l'énergie nucléaire en Chine. La première centrale nucléaire en Chine a été construite en 1991 à Qin Shan. Ensuite, la centrale nucléaire de Da Ya Wan fut la première centrale construite par Areva dans un projet de coopération française. Actuellement, l'électricité produite par le nucléaire en Chine représente plus de 3% de la production totale et devrait passer à 5% d'ici 2020 pour ensuite continuer à augmenter. Il existe aujourd’hui plus de 30 réacteurs nucléaires en service en Chine. Plus de 20 autres réacteurs sont en construction. L'énergie nucléaire deviendra une priorité stratégique pour la Chine dans les 20 prochaines années.

 

Enfin, d’après sa propre expérience, Mr Zhang estime que le système éducatif chinois est plus axé sur le savoir et le diplôme, alors qu'en France, les compétences personnelles et les contacts avec les entreprises sont une priorité. Ainsi, une combinaison des deux apportera aux étudiants de SJTU-Paris Tech une vision plus large et une meilleure compétitivité sur le plan professionnel.

 

 

Cette présentation a offert aux élèves une bonne plate-forme pour connaître les développements de l'énergie nucléaire et sa place actuelle dans le monde. Cela a également permis aux étudiants d’avoir une meilleure idée des programmes nationaux de construction nucléaire. Ce fut un bon exemple de communication culturelle. Pendant toute la présentation, un échange de questions et réponses a eu lieu entre M. Zhang et les étudiants. Cet échange a permis aux étudiants de mieux saisir le programme de notre école d’ingénieur.

 

Remarque: Zhang Weidong a obtenu son diplôme de licence à l'Université des Postes et Télécommunications de Pékin, et puis il a obtenu un doctorat à Telecom ParisTech grâce à un programme financé par le gouvernement chinois. Après avoir travaillé pour Phillips Lucent Technology et TCL-Thomson Electronics, il est maintenant vice-président principal d'AREVA pour la région Asie-Pacifique, chargé de domaines tels que les finances, les ressources humaines, l'informatique, la sécurité, etc.