Actualité

La 13e réunion du Conseil d’administration s’est tenue au SPEIT

Le 13 juillet 2018, la 13e réunion du Conseil d’administration de SJTU-ParisTech (le SPEIT) s’est tenue à distance à Shanghai et à Paris. LIN Zhongqin, Président de SJTU, HUANG Zhen et XU Xuemin, Vice-Présidents de SJTU, Elisabeth CREPON, Directrice de l’ENSTA-ParisTech, Frank PACARD, Directeur adjoint de l’Ecole Polytechnique, Yves POILANE, Directeur de Télécom ParisTech, Vincent BRENIER, Directeur des Relations académiques internationales et représentant de Vincent LAFLECHE, Directeur des MINES-ParisTech se sont présentés. Olivier DUBROEUCQ et François MARION représentent respectivement Safran et Valeo (Chine) pour participer à la réunion.

Au cours de la réunion, LIN Zhongqin a d’abord introduit au Conseil d’administration du SPEIT le nouveau Directeur chinois de l’école - LI Shaoyuan. Monsieur LI, ancien doyen adjoint de l’Institut des Informations électroniques et du Génie électrique, possède de riches expériences de gestion éducative et de remarquables compétences académiques et jouera un rôle très important dans le développement de l’école. Ensuite, LI Shaoyuan, Directeur chinois du SPEIT, Joaquim NASSAR, Directeur français de l’école, LIU Zenglu, Secrétaire de la Branche générale du PCC au SPEIT et Directeur adjoint de l’école, et MA Yixin, Directrice adjointe, ont respectivement présenté leur rapport concernant les événements, les affaires éducatives, les échanges internationaux, les stages des étudiants et les partenariats avec entreprises, etc. SJTU-ParisTech a obtenu les fruits suivants dans la formation des talents :

1. L’école a reçu le renouvellement de l’accréditation de la Commission française des Titres d’Ingénieurs (CTI) et a obtenu le délai le plus long. La qualité de sa formation se voit approuvée. Selon la CTI, le SPEIT représente la coopération de haut niveau entre les meilleures universités de Chine et de France. La qualité de la formation des talents est garantie par les soutiens entiers de SJTU, des quatre écoles françaises et des entreprises, le système efficace du contrôle de la qualité académique et les équipes exceptionnelles des professeurs et des personnels de gestion. Cela correspond parfaitement aux exigences des 6 ans de délai et la CTI a une totale confiance en l’avenir du SPEIT.

2. L’éducation en ingénierie s’est approfondie, les étudiants en stage sont beaucoup accueillis par les entreprises. Avec les efforts conjoints entre l’école et les entreprises partenaires, les étudiants de la première promotion ont tous trouvé un stage dans des entreprises de premier plan dans leur secteur, y compris Safran, Valeo, Huawei, et les lieux de stage recouvrent la Chine, la France, le Danemark, etc. Les entreprises partenaires apprécient beaucoup les étudiants diplômés du SPEIT et offrent un nombre des postes de travail 4 fois plus que celui des diplômés de cette première promotion. Les étudiants sont déjà bien accueillis par les entreprises avant de sortir de l’école. 

3. Les échanges et coopérations au niveau international se sont multipliés. Au second semestre, 24 étudiants feront leurs études en France pour un double diplôme et 28 étudiants seront en échange. Parmi eux, 20 étudiants pour le double diplôme ont obtenu les bourses chinoises et françaises, le pourcentage des étudiants boursiers atteignant ainsi 83 %. Au premier semestre, le SPEIT a reçu 12 étudiants d’échange venant des écoles partenaires françaises. Ils ont suivi le programme d’échange et effectué des recherches et stages. Selon eux, les cours au SPEIT sont de très bonne qualité et la participation aux projets des recherches scientifiques a élargi leur horizon et beaucoup profité à leurs études.

SJTU-ParisTech, ayant pour mission la formation des talents, a construit des plates-formes d’échange et promu de nombreuses coopérations entre SJTU, les écoles partenaires françaises et des entreprises. L’effet de débordement de l’établissement en partenariat franco-chinois commence à se traduire à SJTU. 

Les participants de la réunion ont également discuté d’autres affaires importantes, telles que le recrutement des élèves, la coopération avec des entreprises et le budget annuel. Ils estiment que SJTU-ParisTech se focalise sur la formation des vertus et des compétences des étudiants, et que le modèle de formation des élites ingénieurs internationaux s’est généralement formé. La première promotion des étudiants termineront bientôt leurs études à l’école, il faut mener à bien les activités autour de ce sujet, bien organiser la cérémonie de remise des diplômes et accueillir les invités des deux pays lors de la cérémonie.

Selon Elisabeth CREPON, la première promotion des étudiants sortiront bientôt de l’école, ce seront de riches fruits que l’école va démontrer. Des invités français importants assisteront à la cérémonie de remise des diplômes, dans l’espoir de renforcer encore davantage l’influence internationale du SPEIT.

Selon LIN Zhongqin, Président de SJTU, les succès qu’a obtenus le SPEIT sont dûs aux efforts de tous les effectifs de l’école, mais aussi au soutien considérable et constant des écoles françaises. Cette réunion est une grande réussite. À ce moment crucial où la première promotion des étudiants seront diplômés, nous devons inviter des personnes importantes du domaine d’éducation en Chine et les collègues de l’éducation supérieure à voir ensemble les résultats du développement du SPEIT. SJTU soutiendra encore plus l’école en construisant un nouveau bâtiment pour elle.

D’autres personnes ont également assisté à la réunion, comme WANG Yaguang, Directeur de l’Ecole des Chercheurs de SJTU, LUO Peng, Directeur de la Direction des Coopérations et des Echanges internationaux de SJTU, Sylvain FERRARI, Directeur de ParisTech en Chine et Nathalie BRANGER, Directrice des Relations internationales d’ENSTA ParisTech.