Actualité

De grandes entreprises ont participé à la cérémonie d’ouverture des cours destinée aux nouveaux étudiants de la promotion de 2018 de SJTU-ParisTech

Le 19 septembre, la cérémonie d’ouverture des cours de la nouvelle promotion de 2018 de SJTU-ParisTech s’est tenue dans la salle àusages multiples du Bâtiment Guangbiao au campus Minhang de SJTU. XU Xuemin, vice-Présidente de SJTU, LI Shaoyuan, Directeur chinois du SPEIT, Joaquim NASSAR (Nom chinois : ZHUO Erqing), Directeur français du SPEIT, LIU Zenglu, Secrétaire de la Branche générale du PCC au SPEIT et vice-Directeur de l’école et LI Ping, vice-Directrice de la Direction des Affaires internatinales de l’école y sont présentés. Tous les élèves des promotions de 2018 et de 2017 ainsi que des professeurs de l’école ont aussi participéàla cérémonie. Celle-ci est présidée par LI Shaoyuan.

Madame XU Xuemin a prononcé un discours dans lequel elle a souhaité la bienvenue aux nouveaux étudiants et félicitéleur arrivéàSJTU. SJTU et ParisTech représentent respectivement le plus haut niveau d’éducation en Chine et en France. Leur partenariat constitue un excellent exemple en matière de la collaboration et des échanges dans le domaine de l’enseignement supérieur entre les deux pays. C’est une grande fiertépour les étudiants d’être acceptés par le SPEIT. Elle espère que les étudiants chérissent l’occasion de pouvoir étudier àSJTU et àParisTech, apprennent àexplorer et àinnover, s’exercent àescalader les cimes des sciences avec une persévérance, dirigent le monde futur et réalisent le rêve chinois. 

 

La cérémonie est grandement soutenue par les entreprises partenaires de l’école, telles que Safran, Valeo, PSA Peugeot Citroën, Ardian, Alibaba Cloud, Rockwell, Ubisoft, CAST et Faurecia. Elles ont toutes envoyé leur représentant à la cérémonie. 

Monsieur LIU Zenglu a donnéson allocution en chinois et en français. Selon lui, SJTU-ParisTech vise àformer des talents trilingues qui sont compétents au niveau international et peuvent répondre aux exigences futures. Il espère que plus de leaders d’entreprise sortiront de l’école après des études suivies ici. 

D’après Monsieur Joaquim NASSAR, le modèle français de la formation des ingénieurs est original dans le monde entier. À SJTU-ParisTech, les étudiants suivent presque le même système de formation qu’en France. Depuis plusieurs années, l’école a remporté de grands succès en matière de l’éducation, ce qui est beaucoup apprécié par les écoles partenaires françaises, les professeurs invités et des entreprises. Nous avons confiance dans notre capacitéde former les talents les plus brillants.

ZHONG Shengyi, vice-professeure au SPEIT, a pris la parole en chinois et en français. Bénéficiaire du double système d’éducation de SJTU et de ParisTech, elle considère que les études en Chine et en France sont toutes précieuses et espère que les étudiants profitent bien des années universitaires et s’efforcent d’atteindre leurs objectifs. 

ZHU Huidi, étudiante de la promotion de 2016 et représentante des élèves des promotions supérieures, a prononcé son discours en français. En se référant à la métaphore de l’incantation du cerceau d’or de SUN Wukong, elle a expliqué que les études ici sont lourdes mais de nature à construire la bonne habitude d’étudier sans discontinuer. En outre, elle a encouragé les nouveaux élèves à chercher à enrichir leur vie universitaire et espère qu’ils chérissent les prochaines 6.5 années àpasser ensemble et deviendront des compagnons pour relever les défis côte àcôte.

 

ZOU Anni et HUANG Suizhi ont pris la parole en tant que représentants des nouveaux élèves. Ils se sentent honorés d’être acceptés par SJTU-ParisTech. Leur rêve ne sera pas contraint par le présent, mais réside dans l’obligation de contribuer à la prospérité du pays. Ils sont déjà prêts pour la nouvelle vie universitaire.

 

Au cours de la cérémonie, SJTU-ParisTech et Valeo ont renouvelé leur contrat de coopération. En tant qu’un des membres fondateurs du Business Club du SPEIT, Valeo a offert de multiples soutiens à l’école à travers des dotations, des cours, des projets scientifiques et des postes de stage. Dans son discours, François MARION, PDG de Valeo Chine, reconnaît que Valeo apprécie beaucoup les élèves formés à SJTU-ParisTech et soutiendra comme toujours le développement de l’école. 

Florian FECHE, Directeur des ressources humaines de Safran, a représenté le Business Club pour adresser une allocution. Selon lui, Safran met beaucoup d’accent sur les affaires en Chine. Les ingénieurs et managers capables d’innover constitueront des talents précieux qui feront défaut dans le futur. Ainsi, Safran continuera à soutenir SJTU-ParisTech et souhaitera un développement approfondi du partenariat école-entreprises.   

Cérémonie de remise de la bourse d’Ardian

 

Ardian est entrée dans le Business Club du SPEIT en 2013 et attribue chaque année des bourses d’études aux étudiants du SPEIT. WEN Xiaoqi, représentante de l’entreprise, a fait l’éloge du bon niveau du français et de l’anglais des élèves. Ceux qui avaient commencé à zéro il y a deux ans ont atteint un niveau aussi impressionnant. Cela témoigne de l’efficacité de la formation des talents de l’école.

 

 

 

Ensuite, les représentants des entreprises ont décernéla bourse aux excellents étudiants en stage opérationnel de 2018. Pendant les vacances d’été, 56 étudiants sont allés dans plus de 20 entreprises chinoises et étrangères pour effectuer un stage qui dure 1-2 mois. Ces entreprises ont beaucoup apprécié leur travail. 

Les directeurs de l’école et représentants des entreprises ont remis la bourse aux nouveaux étudiants

LI Ping, vice-directrice de la Direction des Affaires internationales, a décernéla bourse aux nouveaux étudiants étrangers

Cette cérémonie d’ouverture des cours a permis aux élèves de connaître davantage le système de formation, le partenariat avec entreprises et l’ambiance culturelles de SJTU-ParisTech. Les étudiants de l’école ont particulièrement impressionné les invités des entreprises. De plus en plus d’entreprises ont exprimé leur souhait d’approfondir la coopération avec SJTU-ParisTech et d’entreprendre ensemble la formation des futurs ingénieurs chinois.