Actualité

la 15e réunion conjointe du Conseil d’Administration de SJTU-ParisTech (le SPEIT)

Le 30 mars 2019, la 15e réunion conjointe du Conseil d’Administration de SJTU-ParisTech (le SPEIT) s’est tenue à Shanghai. JIANG Sixian, Secrétaire du Comité du PCC de SJTU, LIN Zhongqin, Président de SJTU, XU Xuemin, membre du Comité du PCC de SJTU et vice-Président de l’université, Elisabeth CREPON, Directrice de l’ENSTA-ParisTech, Vincent LAFLECHE, Directeur des MINES-ParisTech, Eric LABAYE, Président du Conseil d’Administration de l’École polytechnique et Yves POILANE, Directeur de Télécom ParisTech s’y sont présentés. François MARION et Florian FECHE ont respectivement représenté Valeo (Chine) et Safran pour participer à la réunion.

LI Shaoyuan, Directeur chinois du SPEIT, Frédéric TOUMAZET, Directeur français de l’école, LIU Zenglu, Secrétaire de la Branche générale du PCC du SPEIT et Directeur adjoint de l’école, et LU Jialiang, Directeur adjointde l’école, ont respectivement présenté leur rapport qui porte sur l’insertion professionnelle de la première promotion d’étudiants, le recrutement des élèves, les affaires éducatives, l’exécution des budgets, les échanges internationaux, les stages des étudiants et les partenariats avec entreprises, etc. Les participants ont fait une rétrospective de l’histoire du SPEIT depuis sa naissance en 2012, et estiment que l’école a réalisé de grands progrès sur la combinaison et l’innovation des modèles français et chinois de formation d’ingénieurs et a créé un modèle original de formation des talents. La première promotion des élèves ont généralement trouvé un emploi satisfaisant et la formation a porté ses fruits. Des étudiants, attachés à leur patrie, ont choisi de s’adonner aux métiers et domaines importants du pays ; d’autres étudiants qui continuent leurs études sont acceptés par des universités de renom mondial. En s’inspirant de la tradition française d’un partenariat entre l’école et les entreprises et prenant en compte les exigences des “nouvelles disciplines d’ingénierie”, le SPEIT a mis en place un modèle de formation conjointe école-entreprises, ce qui peut être considéré comme des expériences précieuses pour les réformes de l’éducation d’ingénierie en Chine. Par ailleurs, les participants de la réunion ont discuté du recrutement des élèves, de la construction des nouveaux bâtiments ainsi que du budget annuel. 

Elisabeth CREPON considère que les réussites de l’école sont dues largement à l’appui de SJTU et a remercié l’université en représentant les écoles partenaires françaises. Elle a déclaré soutenir comme toujours le développement de l’école et aider SJTU à attirer de plus en plus d’étudiants internationaux de qualité.

LIN Zhongqin s’est félicité des pratiques du SPEIT dans la formation d’ingénieurs. Il apprécie l’enthousiasme des jeunes étudiants envers l’ingénierie et espère que l’école tient à former des talents ayant une vision internationale et à innover continuellement, ce qui fournira des expériences précieuses pour les réformes de l’éducation d’ingénierie en Chine.

JIANG Sixian a remercié l’appui et le soutien des écoles partenaires françaises depuis la création de l’école. Il se réjouit de voir les belles perspectives professionnelles de la première promotion d’élèves et est convaincu que la réputation de SJTU-ParisTech sera renforcée et la qualité du recrutement des élèves s’améliorera davantage.

D’autres personnes ont également assisté à la réunion, comme WU Jingyi, Directrice adjointe de la Direction des Affaires d’Enseignement de SJTU, WANG Yaguang, Directeur de l’Ecole des Chercheurs de SJTU, LUO Peng, Directeur de la Direction des Coopérations et des Echanges internationaux de SJTU, Fabien CHAREIX, attaché de coopération universitaire au Consulat général de France à Shanghai et Sylvain FERRARI, Directeur de ParisTech en Chine.