Actualité

La 5e Réunion d’Échange de la Formation sino-française des Ingénieurs et le 1er Forum des jeunes Chercheurs internationals du SPEIT se sont tenus avec succès.

     
      Le 27 mai, la 5e Réunion d’Échange de la Formation sino-française des Ingénieurs et le 1er Forum des jeunes Chercheurs internationals du SPEIT se sont tenus avec succès à SJTU. Des fonctionnaires du consulat de France à Shanghai, des experts d’écoles partenaires françaises, des représentants d’universités et plus de 40 invités des entreprises internationales ont partagé leurs opinions, en ligne et sur place, sur la tendance du développement international de la formation des ingénieurs, le modèle de la formation des ingénieurs internationals aux compétences transverses, et le statu quo international de l’enseignement et de la recherche scientifique. La réunion et le forum ont été présidés par Frédéric TOUMAZET, directeur français du SPEIT de SJTU. 
  Directeur WANG Yaguang a prononcé son discours. Selon lui, la réunion d’échange académique sino-française de l’ingénierie, organisée chaque année par le SPEIT, a établi une large plate-forme pour les échanges et la coopération entre les universités et les entreprises, et a apporté de grandes contributions à l’intégration entre l’industrie et l’éducation pour former des ingénieurs exceptionnels. SJTU approfondit en permanence la réforme de la formation du master professionnel en souhaitant que de plus en plus d’entreprises participent à la formation des talents de l’université, et elle fait des efforts à former plus d’ingénieurs excellents pour notre pays.
  Xavier Assfeld, attaché scientifique du consulat de France à Shanghai, a dit que c’était un grand honneur pour lui de visiter SJTU. Il a félicité la qualité de la formation des élèves, ainsi que les visions internationales et l’esprit d’innovation des élèves du SPEIT. Il a aussi encouragé les élèves à intégrer la culture, la technologie et l’innovation françaises et chinoises dans leur vie et leur travail. Il a partagé avec tout le monde les mots célèbres du président français : « Make Our Planet Great Again (Rendons notre planète belle à nouveau) », ce qui est exactement l’objectif de l’enseignement de l’ingénierie, il rend notre vie plus aisée et crée un monde meilleur.
 Professeur LI Shaoyuan, directeur chinois, a d’abord représenté l’institut pour souhaiter la bienvenue et exprimer ses remerciements aux invités qui sont venus de loin pour participer à ce forum. Dans son discours, il a déclaré l’importance de la formation des ingénieurs, ce qui affecte la compétence de la fabrication de base d’un pays et même son avenir. Ce n’est qu’en cherchant constamment la coopération, en approfondissant les réformes et en innovant le modèle de formation des ingénieurs que nous pouvons former en permanence des ingénieurs excellents.
 Cérémonie des signatures avec trois entreprises coopératives
 
  Dans ce forum, le SPEIT a signé un mémorandum avec trois entreprises d’innovation technologique, y compris Zhejiang Yuansuan Technology Co., Ltd., Schneider Electric (China) Co., Ltd. et Dassault Systèmes (Shanghai). La formation conjointe école-entreprises est l’essence de la formation d’ingénieurs de France, elle est également un modèle particulier de formation des talents du SPEIT grâce à l’intégration et à l’innovation. 

        Cette réunion d’échange comprend trois sous-forums : Forum du Partenariat école-entreprises, Forum d’Innovation scientifique des Élèves du SPEIT, et Forum des jeunes Chercheurs internationals. L’objectif est de créer des coopérations puissantes entre des chercheurs d’université et des experts d’entreprises qui établissent des liens optimaux de complémentarité, et de former conjointement des élites polyvalents qui seront capables de guider le développement de l’industrie. 

  Forum du Partenariat école-entreprises
     Cette réunion a mis en place un sous-forum du partenariat école-entreprises, afin de promouvoir davantage la fusion entre l’industrie et l’éducation, ainsi que le partenariat école-entreprises, et de construire un pont pour la communication entre l’institut et les entreprises. Monsieur LI Shaoyuan a fait un rapport sur la prévision et le contrôle d’optimisation des systèmes cyber-physiques. Professeur WU Yue, directeur du laboratoire des réseaux mobiles et de la sécurité de l’Internet des Objets de SJTU, a également partagé ses thèmes des recherches scientifiques et la coopération avec Télécom ParisTech. Le membre du club d’entreprise Valeo Group, les nouveaux partenaires Zhejiang Yuansuan, Schneider Electric, Dassault Systèmes, ADEN Group, les partenaires Rockwell Centre de recherche à Shanghai, Artefact et Zhejiang Huaqing ont respectivement fait des rapports excellents.
  
Forum des jeunes Chercheurs internationals du SPEIT
  Cette réunion d’échange a mis en place un Forum d’Innovation scientifique des Élèves, dans le but de favoriser les échanges interactifs entre les élèves, les enseignants et les invités des entreprises, et de créer des opportunités pour les élèves de parler avec des leaders de l’industrie.
 
Le premier Forum des jeunes Chercheurs internationals
 

Grâce aux grandes ressources d’enseignement et de recherche scientifique de SJTU ainsi que des écoles partenaires françaises, et à l’atmosphère académique international, le SPEIT s’est rapidement développé ces dernières années. Le développement de l’équipe des enseignants et la réforme de la structure des enseignants ont beaucoup avancé, ce qui fournit aux jeunes chercheurs une bonne plate-forme de développement. Cette réunion d’échange a mis en place pour la première fois un forum des jeunes chercheurs internationals. Après la présélection, 8 jeunes chercheurs dans les domaines de l’énergie, l’ingénierie nucléaire et l’ingénierie de l’information, venant du Canada, du Danemark, de France, du Japon, de Singapour, etc, ont partagé, sur place et en ligne, leurs recherches scientifiques et académiques récentes avec les invités, et ont fait des discussions ensemble sur les sujets actuels de la science et la technologie de pointe. Huit jeunes chercheurs ont assisté à l’entretien avec professeur et celui avec secrétaire de la branche du PCC de l’institut organisés par l’université le 28 mai.

 

Au cours de la réunion, la troisième Réunion du Comité scientifique du SPEIT s’est également tenue. Frédéric TOUMAZET, directeur français, a présenté en détail les contenus principaux du rapport de l’accréditation de la CTI à mi-parcours et conclu les fruits du SPEIT depuis l’obtention de l’accréditation : le nombre d’élèves recrutés a augmenté d’une manière stable ; l’équipe des professeurs est progressivement élargie ; les diplômés de l’institut font preuve d’une forte compétence et ont gagné l’éloge de leurs employeurs. Les représentants du SPEIT et ceux des entreprises ont beaucoup communiqué et ont discuté sur des sujets tels que l’innovation du modèle du partenariat école-entreprises, la formation des talents innovants et le déroulement des projets de recherche scientifique. Les représentants des entreprises ont donné de nombreuses opinions constructives pour favoriser le développement de l’institut.

  LIU Zenglu, secrétaire de la branche du PCC de l’institut, a fait un discours de clôture. Il a souligné que ce forum s’est concentré sur les questions clés de la coopération sino-française dans la formation des ingénieurs, a exploré des solutions, a conduit les échanges et la coopération de la formation sino-française à un plus haut niveau, et a contribué à la construction d’une nation forte en l’éducation.

  Cette réunion a invité Monsieur Marc BONDIOU, directeur français de l’UTSEUS. Plus de 40 représentants venant d’une dizaine d’entreprises y ont assisté. Ces entreprises comprennent Valeo China, Zhejiang Yuansuan, Schneider Electric, Dassault Systèmes, ADEN Group, Rockwell Automation, Zhejiang Huaqing, Artefact, Ubisoft, Baowu Steel Group, Faurecia, L’Oréal, ATEQ, Vallourec et ART logics, etc.